•  

    Quelques gouttes de pluie et un superbe arc-en-ciel !

    Coucou, les vacances sont finies

    Sui va gagner : Gaston ou It's Me ?

    Les dernières photos avant la séparation, les enfants retournent chez leurs parents, on s'est bien amusé !

    Coucou, les vacances sont finies

     

    Sur le chemin du retour une petite halte à Lussac-les-Châteaux (86)

    L'église de Lussac-les-Châteaux

    Coucou, les vacances sont finies

    La fontaine Saint Maixent

    Coucou, les vacances sont finies

    Cette fontaine est située près des vestiges de l'ancien château fort (dont il ne reste plus que les piles du pont-levis), dans une ruelle qui suit la rivière. Elle était autrefois placée près d'une statue de Saint Maixent, réputé pour soigner les problèmes ORL, et c'est de la qu'elle tire son nom.

    Malgré sa position hors des murs, la fontaine dite "Saint Maixent" a de tous temps été utilisée par les habitants de  Lussac et cela jusqu'au 19ème siècle. Seul point d'eau potable répertorié, son accès n'était guère aisé et empruntait la rue du Four et le chemin de l'abattoir.

    Le 1er novembre 1830, la municipalité y fit installer une pompe à main, il lui en coûta 198 francs.

    En 1888, l'installation de la première adduction d'eau utilisa l'eau de cette fontaine, montée jusqu'au réservoir, situé sur le coteau du faubourg des Paquignons, à l'aide d'une pompe actionnée par une éollienne (qui n'existe plus).

    Une statue dite de "Saint Maixent" visible au musée R. Touchard, placée près de l'édicule supportant la pompe était l'objet d'une vénération particulière. On y faisait "son voyage" pour guérir les otites ou faire disparaître les végétations adénoïdes. On raclait la figure du Saint en récitant des prières et de la poudre de pierre diluée dans l'eau de la fontaine était aspirée par le nez ou mise dans les oreilles. La légende ne rapporte pas si l'on en gérissait.

    Souvenirs de la Guerre de 100 ans

    Cénotaphe de Chevalier de la Guerre de Cent Ans

    Ce cénotaphe est identique à celui du Connetable anglais John CHANDOS (*) situé route de Gouex à Mazerolles (86).

    Un fanion gravé sur la pierre présente les armuries familiales du chevalier.

    Il provient de ce secteur de l'ancien château ou de nombreuses escarmouches eurent lieu entre Français et Anglais pmendant la guerre de Cent Ans.

    La guerre de Cent Ans couvre une période de cent seize ans (de 1337 à 1453) pendant laquelle s'affrontent sur le sol français deux dynasties, les Plantagenêts et la Maison capétienne de Valois, lors de nombreux conflits, entrecoupés de trêves plus ou moins longues. Bien qu'uncune bataille d'importance n'ait eu lieu après 1453, la guerre de Cent Ans ne se termine officiellement qu'avec la signature du traité de Picquigny par Louis XI de France et Edouard IV d'Angleterre en 1475.

    (*) En 1369, le Prince Noir nommé John CHANDOS, sénéchal du Poitou, la guerre est alors en train de reprendre contre la France. Le 31 décembre, il est blessé mortellement lors d'une escarmouche au pont de Lussac-les-Châteaux (actuel barrage sur la Vienne). On le transporte à Morthemer où il meurt le 1er janvier 1370. Regretté par Edouard III, il l'est ausi par Bertrand du Guesclin, qui admirait son courage et son talent militaire

    Coucou, les vacances sont finies

    Poursuite de la promenade

    Coucou, les vacances sont finies

    Coucou, les vacances sont finies

    De jolies fleurs (?)

    Coucou, les vacances sont finies

    (?)

    Coucou, les vacances sont finies

    Je crois que c'est du millet (sans conviction, en botanique on n'y connait rien)

    Coucou, les vacances sont finies

    Un lavoir

    Coucou, les vacances sont finies

    Coucou, les vacances sont finies

    Le moulin à grains

    Coucou, les vacances sont finies

    Une roue du moulin

    Coucou, les vacances sont finies

    Deux roues en bois actionnaient le moulin

    Coucou, les vacances sont finies

     

    Coucou, les vacances sont finies

     

    Coucou, les vacances sont finies

     

    Les piles du pont levis du château fort

    Coucou, les vacances sont finies

     Pour la petite histoire une partie du château a été détruite au début du 20è siècle pour permettre le passage du chemin de fer !

    De nombreuses grottes

    Coucou, les vacances sont finies

    Coucou, les vacances sont finies

    Coucou, les vacances sont finies

     

    Coucou, les vacances sont finies

     

    Fin de la promenade autour du lac

    Coucou, les vacances sont finies

     

    Repos bien mérité pour soulager nos petites pattes

    Coucou, les vacances sont finies

    A bientôt !

     

     

     

     

     


    3 commentaires